Javascript semble être désactivé sur votre navigateur. De ce fait, des dysfonctionnements peuvent apparaître lors de votre navigation sur notre site.

Imprimantes, traceurs, machines à dorer

Qu'est-ce qu'un traceur ?

A l'origine, un traceur, ou table traçante, était un périphérique d'impression connecté à un ordinateur destiné à imprimer des graphismes en mode trait : plans, écritures... Elles ne permettaient pas l'impression d'aplats, mais pouvaient hachurer des zones de lignes plus ou moins espacées, car l'impression était réalisée au moyen d'une plume (ou stylo) guidé par un langage de protocole vectoriel interfaçant l'ordinateur et le traceur : le plus souvent, le HPGL (pour Hewlett-Packard Graphic Language). Inutile de préciser que l'impression au tracé de plume était assez lente.

Exemple d'un ancien traceur à plume de plusieurs couleurs

L'arrivée des traceurs sur le marché est la conséquence de l'expansion de la CAO (conception assistée par ordinateur) dans l'industrie : usinage de pièces, élaboration de plans... elles étaient donc dédiées à l'impression sur de grands formats.
Une plume n'imprimait qu'en une seule couleur. Toutefois, sur certains traceurs les plus anciens, les coloris pouvaient être combinés en changeant de plume.

Avec l'évolution perpétuelle des technologies d'impression, les traceurs ont gagné en efficacité. D'ailleurs désormais, par abus de langage, un traceur désigne une imprimante grand format (A2+, B0+) dont le procédé n'est plus le tracé mais une technique moderne (laser ou jet d'encre).
Ils sont désormais capables d'imprimer avec une très grande précision, en plusieurs couleurs, facilement et rapidement, voire même sur plusieurs types de supports (papier photo, tissu, vinyle, calque...) en fonction des modèles.

On distingue aujourd'hui deux grands types de traceurs.

Traceur graphique Canon IPF8400S

Les traceurs graphiques

Destinés à l'industrie graphique, ils permettent l'impression de graphismes complexes : photographies, textes, etc. sur de grands formats. On les utilisera par exemple en imprimerie, agences de publicité et de communication, photographie professionnelle, beaux-arts, pour l'impression d'affiches, de posters, de publicités, d’œuvres artistiques, d'agrandissement de photos,...

Exemple d'imprimante grand format pour graphistes : la Canon IPF8400S (visuel ci-contre).

Traceur de plan IPF650

Les traceurs de plans

Par la précision de leur trait et la qualité des ombres pour un rendu parfait des détails en profondeur, ils sont parfaitement adaptés à l'impression de graphismes vectoriels tels que ceux élaborés en CAO/DAO dans les domaines de l'industrie, l'architecture, le BTP, au sein de bureaux d'étude, etc. pour l'impression de plans techniques, dessins et modèles 2D et 3D... Ils sont aussi utilisés pour l'impression de plans SIG (système d'information géographique).

Exemple de traceur de plan : le Canon IPF650 (visuel ci-contre).

Voir tous nos traceurs et imprimantes grands formats

Presse numérique pour dorure Numeri-Press

Les presses pour dorure à chaud

Elles permettent d'imprimer un motif ou un texte sur un support sous forme de dorure.

Auparavant fastidieuses et coûteuses en matériau car nécessitant la réalisation de cliché, matrice, plaque, les presses à dorure traditionnelles nécessitaient un investissement important. Nous ne les proposons plus à la vente.

La nouvelle génération de machines à dorer est, quant à elle, directement pilotée par ordinateur et permet davantage de possibilités de dorure en un temps et un prix records. La Numeri-Press appartient à cette génération innovante : vous allez être séduit(e) par ses possibilités et sa simplicité d'utilisation !